Nos odeurs sont les messagers du désir

Vous éprouvez, sans oser l’avouer, une excitation sexuelle particulière pour les odeurs corporelles et spécialement celles émanant des zones intimes ? Peut-être êtes-vous, sans le savoir, olfactofile ?

odeurs-cheveux-excitation-sexuelle-stimuli-insolite

En tous les cas une chose est sûre, vous n’êtes pas seul.e. Et cette attirance, qui peut être assimilée à une déviance, serait même plus ou moins normale, si ses proportions restent raisonnables.

 

Nous tombons amoureux des odeurs

Les odeurs corporelles que dégagent votre partenaire, les phéromones, produites par les glandes endocrines, sont sa signature unique. Elles sont libérées avec la transpiration et les sécrétions génitales. Petit à petit, et au fur et à mesure que grandit la relation amoureuse, ces odeurs nous séduisent et attisent tous nos sens. Ces substances chimiques stimulent même notre libido ! Dans le monde animal, ces phéromones guident les comportements comme la sexualité. Chez les hommes cela se répète mais avec un peu plus de subtilité. L’être humain fera entrer en jeu également le visuel. Et grâce à l’ocytocine ainsi libérée, hormone de l’amour, vous tombez même petit à petit amoureux de votre partenaire. Une expérience intéressante a été réalisée auprès de plusieurs femmes auxquelles on a fait respirer des t-shirt de façon aléatoire. Toutes ont su reconnaître celui appartenant à leur compagnon.

 

Nous sommes des mammifères

Une autre expérience a consisté à faire respirer à un échantillon d’hommes des sécrétions provenant de la vulve et des aisselles de femmes en période d’ovulation. Sans surprise, le taux de testostérone, hormone mâle, augmente immédiatement. La nature est bien faite. L’homme ressentira ainsi plus de désir au moment de la période d’ovulation de sa partenaire, et sera ainsi plus excité en respirant les odeurs qui y sont liées. Pourtant bon nombre de personnes restent toujours angoissées à l’idée de dégager une odeur désagréable surtout au moment des rapports intimes. Cela relève même parfois du complexe et constitue une des raisons de consultation chez les sexologues.

Nous avons tous en tête l’exemple de Napoléon Bonaparte qui, de retour de ses croisades, demandait à Joséphine de ne pas se laver et de conserver ainsi la moindre de ses odeurs corporelles.

renifler-parfum-sexe-stimuli-insolite

 

Pas question pour autant de ne pas se laver

Il ne faut pas non plus se cacher derrière le prétexte que pour garder l’être aimé vous souhaitez conserver vos odeurs corporelles pour passer outre un minimum d’hygiène. Les odeurs liées au manque d’hygiène peuvent avoir l’effet inverse et repousser fortement n’importe quel partenaire. L’essentiel est d’arriver à trouver un juste milieu. Deux toilettes par jour doivent suffir à maintenir une hygiène correcte. Il est également conseillé de ne pas utiliser de parfum au niveau des parties intimes et de conserver un minimum de pilosité, afin de ne pas altérer les phéromones.

 

Quand devient-on olfactofile ?

L’olfactofilie, appelée aussi osmolagnie, est caractérisée comme étant une paraphilie, intérêt sexuel intense et persistent, au delà du normal ou du raisonnable. On parlait jusqu’ici plutôt de fétichisme, qui prône le caractère exclusif d’un objet pour la satisfaction sexuelle. Parmis les paraphilies enregistrées, et elles sont nombreuses, on retrouve l’olfactofilie. Ainsi, si vous vous surprenez à renifler les sous-vêtements sales de votre conjoint.e, il faudra commencer à vous poser des questions. De même si l’idée des boutiques de burusera à Tokyo vous séduit. Ces boutiques proposent en effet sur leurs étalages, des culottes de jeunes filles déjà portées et même tachées. Les clients, appelés les renifleurs de Tokyo, viennent ainsi chercher leur nourriture spirituel. Vous déviez ainsi vers le fétichisme.

 

Toutefois certains psychanalystes ne considèrent plus le fétichisme comme une perversion. A l’heure où les codes de la société ont profondément changé … S’ouvrant d’avantage à toutes sortes de comportements sexuels … Certains disent que c’est juste une façon d’aimer autrement, du moment qu’elle ne met personne en danger.

 

Qu’est-ce que la bigorexie et quels en sont les signes ?

La bigorexie est un trouble anxieux qui fait la une des journaux car on craint qu’un homme sur 10 qui va régulièrement à la salle de sport en souffre.

bigorexie-stimuli-insolite-2

Pourtant, ceux qui sont en sont atteints se sentent tous puissants. Cela peut même les exciter sexuellement. Les causes ne sont pas connues et les chercheurs la conceptualisent de différentes manières.

Continuer la lecture

Le piercing, un fétiche aux multiples significations

Le piercing existe depuis très longtemps, et suivant la culture dans laquelle il est fait, il peut signifier différentes choses. Mais ce qui est sûr, c’est que dans la nôtre, il a toujours une connotation sexuelle. Et il est fait pour apporter plus de plaisir. 

piercing-corps-stimuli-insolite

Connu pour stimuler la sexualité, le piercing intime peut se faire dans différentes parties du corps. Si certains sont plus vus comme fantaisistes, d’autres sont clairement à vocation sexuelle. En effet, leur but premier est alors d’augmenter le plaisir en titillant des zones érogènes. Mais alors, quelles sont leurs significations et lesquels privilégier pour sa libido ?

Continuer la lecture

Podophilie : le mystère du fétichisme du pied enfin résolu ?

Les pieds sont de véritables déclencheurs sexuels chez les fétichistes. Cet objet de désir pour certains ne l’est pourtant pas pour tous. Vous vous questionniez sur la podophilie ? On vous en dit plus. 

podophilie-fetichisme-pieds-stimuli-insolite

Petit, gros, grand, courbé, plat, … Non, on ne parle pas du pénis mais bien du pied. Nos panards sont de vrais fantasmes ambulants pour les fétichistes des pieds. Alors qu’ils en répugnent d’autres. Mais alors, qu’est-ce qui le rend attirant pour ceux qui le chérissent ? Que cela déclenche-t-il dans le cerveau pour stimuler si fortement la libido ? La podophilie expliquée en détails, c’est ici. 

Continuer la lecture

L’histoire et la théorie du fétichisme

Quelle importance peut avoir la présentation des recherches menées sur le fétichisme? Pour répondre à cette question, nous devons nous arrêter et regarder autour de nous. 

histoire-théorie-fetichisme-stimuli-insolite

Nous sommes littéralement entourés de fétiches, c’est-à-dire d’objets dotés de qualités liées aux relations humaines. Malgré leur apparence familière, c’est précisément en vertu de ces qualités qu’ils prennent une aura différente. Dans ce processus, des choses sans vie prennent vie et, en même temps, elles séduisent et fascinent les gens.

Continuer la lecture

Podophilie : comment tant de gens prennent leur pied

Malgré la stigmatisation qui persiste, la passion de mignons petits pieds fait de plus en plus d’adeptes. La podophilie avance à grands pas. A tel point qu’il y a même des rencontres pour revendiquer les bienfaits de la « diversité érotique ». Après tout, chacun sa façon de prendre son pied non ?! 

podophilie-fetichisme-des-pieds-stimuli-insolite

C’est l’une des parties du corps les moins visibles. Certains diront que c’est aussi l’une des moins voyantes. Débat. Et pourtant, elle accumule une légion d’adeptes bien avant l’apparition du concept.

Continuer la lecture

Candaulisme : la perversion sexuelle à la mode

C’est un fétiche avec plusieurs siècles d’histoire. Le phénomène du « voyeur » est toujours d’actualité. Et maintenant, avec les réseaux sociaux, c’est déjà un succès dans la moitié du monde. Focus sur le candaulisme. 

candaulisme-la-perversion-sexuelle-a-la-mode-stimuli-insolite

« Que feriez-vous de ma femme ? ». Cette question pervertie et effrayante répond à une nouvelle tendance sexuelle au sein de la communauté virtuelle. Tant sur Tinder que sur Reddit, le terme « candaulisme » devient populaire. C’est une tendance fétichiste qui consiste à faire des compliments à la femme d’un autre, à l’espionner ou à voir ses photos intimes. Ou plus. Tout cela dans le but de stimuler sexuellement son mari ou partenaire.

Continuer la lecture

Comment pratiquer le facesitting comme une Lady

Le facesitting est, il est vrai, l’une des récréations féminines les plus gracieuses, agréables et salutaires. Aucun exercice ne peut être considéré comme capable de procurer un plaisir plus rationnel et plus innocent que celui de placer vos fesses sur le visage d’un autre. Cela peut être un acte intime de profonde affection ou une déclaration de pouvoir débridée.

 

facesitting-stimuli-insolite

 

Il n’y a pas de mauvaise façon d’apprécier l’acte de facesitting, mais il existe quelques directives générales afin de préserver votre grâce la plus féminine.

Continuer la lecture

L’omorashi, une histoire d’urine…

Si pour la plupart des gens, le plaisir sexuel s’obtient par une relation sexuelle avec son ou sa partenaire ou par une masturbation, pour d’autres personnes, cela peut s’avérer plus tiré par les cheveux. En effet, en matière de plaisir sexuel, on peut s’attendre à tout et même aux plus improbables. C’est le cas notamment de l’Omorashi, un penchant très peu connu.

Omorashi-stimuli-insolite-4

L’Omorashi est une pratique qui relève du fétichisme sexuel. Le terme nous vient du Japon, et désigne littéralement « fuite de liquide ». Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore, le fétichisme sexuel se définit comme étant le fait de relier un objet quelconque ou une partie précise du corps, au plaisir sexuel. Le fétichiste va donc ressentir une excitation sexuelle par le seul fait de penser, de visualiser mentalement ou physiquement, de toucher, de lécher, de ressentir l’odeur de l’objet ou de la partie du corps fétiche.

Continuer la lecture

La première règle de la menophilie est : il est interdit de parler de la menophilie

Attention à ne pas confondre la menophilie avec l’hématolagnie ! En effet, la menophilie n’est qu’une sous-catégorie d’hématolagnie. Toutes deux font partie des paraphilies, ou déviances sexuelles.

menophilie-stimuli insolite-3

L’hématolagnie est l’attirance sexuelle pour le sang tandis que la menophilie est l’attirance sexuelle pour les femmes qui ont leurs règles. C’est cette dernière qui nous intéresse aujourd’hui. Si la menstruation est vécue avec plus ou moins d’anxiété par les femmes, certains addicts attendent cet écoulement sanguin mensuel évacué par le vagin avec impatience et appétit !

Continuer la lecture