Dirty Talk : et si parlez sale vous faisait atteindre l’orgasme ?

Avez-vous déjà pratiqué le dirty talk ? Vous ignorez peut-être ce que le mot veut dire, mais vous l’avez déjà fait souvent sans le savoir. Certains disent que cela vient naturellement lorsque l’un ou les deux deviennent si excités. D’autres pensent qu’il s’agit d’un art de parler au lit à son partenaire.

dirty-talk-stimuli-insolite-2

Pour entrer dans le vif du sujet, parler sale est excitant. Faisons le point. 

Qu’est-ce que le dirty talk ?

Le dirty talk est tout simplement un langage lié spécifiquement au sexe. Sa pratique est assez simple, car vous n’avez pas besoin d’être expérimenté.e pour le faire. Pendant que vous passez à l’acte, vous susurrez des petits mots coquins aux oreilles de votre partenaire. Cela sert principalement à faire monter le désir de l’autre et donc, de faire grimper la température.

En d’autres termes, le dirty talk se présente comme un échange de mots crus pendant le rapport sexuel. Il suffit de dire à votre partenaire de façon directe comment il est, ce que vous aimez chez lui/elle, ce que vous aimez faire avec lui/elle et tout ce qui pourra vous aider à mettre votre partenaire dans le bain.

Cependant, tout le monde peut ne pas le pratiquer. Est-ce par peur de dire n’importe quoi ou à cause de la timidité ? En tout cas, parler pendant le sexe n’est pas le fort de certaines personnes. Si vous en faites partie, est-ce peut-être le temps de faire bouger les choses et d’adopter de nouveau style ? Il se peut que votre partenaire n’attende que ça de vous.

 

Comment pratiquer le dirty talk ?

Le dirty talk doit se faire de façon naturelle. Si vous n’êtes pas assez prêt.e, ne vous forcez pas. Vous risquez de faire les choses de travers et de causer des malaises aussi bien à votre égard qu’à celui de votre bien-aimé.e. Mais si toutefois, vous souhaitez l’essayer, armez-vous de bons conseils.

La première chose à faire, c’est d’en discuter ouvertement avec votre partenaire. Il est vrai que parler du sexe de façon directe peut encore gêner certaines personnes, mais pour pratiquer le dirty talk, vous devez vous lancer. N’essayez surtout pas de le faire seul.e en négligeant ce que votre partenaire pourra ressentir après. Comme il s’agit généralement de paroles ou de mots crus, le dirty talk peut causer un inconfort chez votre partenaire. Par exemple, lui lancer une phrase du genre « vas-y salope » en plein ébat peut tout de suite la refroidir.

Pour faire simple, il vous suffit d’abord d’exprimer votre ressenti. C’est en quelque sorte le point de départ pour tous les novices. De plus, il n’y a pas de meilleure manière que de commencer avec douceur et de se renseigner un peu plus sur le dirty talk.

 

 

Quelles sont les phrases préférées des hommes et des femmes ?

Dans un couple, il est important de savoir ce que l’un désire, sans oublier pour autant d’affirmer également vos propres souhaits. Mais pour vous aider dans le dirty talk par exemple, voici quelques phrases pouvant vous être utiles.

Le fameux « Oh oui, continue » date d’hier, mais continue à fonctionner jusqu’à ce jour. C’est surtout la phrase la plus préférée des hommes, car cela les rassure que tout aille dans le bon sens. Il y a ensuite les « C’est bon, j’adore, oh que j’aime bien, vas-y et encore beaucoup d’autres ». Pour aller plus loin, la femme peut susurrer des paroles telles que « veux-tu que je te suce ? Baise-moi, fais-moi tout ce que tu veux, j’adore quand tu touches ou lèches cette partie de mon corps, enfonce-moi comme je l’aime, etc. ».

Les femmes aiment surtout être complimentées pendant les rapports sexuels. Elles adorent entendre des phrases telles que « Quel corps de rêve tu as ? Te voir nue m’excite trop » et autres. L’appellation « good girl » ce qui signifie gentille fille semble également marcher. Si vous ressentez que votre moitié est déjà en mesure d’accepter les mots un peu forts, lancez-vous avec le dirty talk : « Vas-y ma belle conasse/chienne/salope, que tu m’excites ma pretty woman, oh, comme j’aime ta chatte » et autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.