Le sploshing ou l’art de jouer avec la nourriture

Jamais paraphilie n’aura si bien porté son nom que le sploshing. Cela vient de l’onomatopée « splosh », pour le bruit que fait la nourriture quand elle s’écrase sur vous. Car c’est bien de cela dont il est question pour cette déviance sexuelle si particulière.

sploshing-jeu-sexuel-nourriture-stimuli-insolite-1

Pas question ici de compenser un manque avec de la bouffe (hyperphagie) ni d’orthorexie (manger trop sain). Avec le sploshing, on consomme de la boustifaille en excès et on s’écrase de la crème anglaise et des fruits sur le corps.

Continuer la lecture

L’omorashi, une histoire d’urine…

Si pour la plupart des gens, le plaisir sexuel s’obtient par une relation sexuelle avec son ou sa partenaire ou par une masturbation, pour d’autres personnes, cela peut s’avérer plus tiré par les cheveux. En effet, en matière de plaisir sexuel, on peut s’attendre à tout et même aux plus improbables. C’est le cas notamment de l’Omorashi, un penchant très peu connu.

Omorashi-stimuli-insolite-4

L’Omorashi est une pratique qui relève du fétichisme sexuel. Le terme nous vient du Japon, et désigne littéralement « fuite de liquide ». Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore, le fétichisme sexuel se définit comme étant le fait de relier un objet quelconque ou une partie précise du corps, au plaisir sexuel. Le fétichiste va donc ressentir une excitation sexuelle par le seul fait de penser, de visualiser mentalement ou physiquement, de toucher, de lécher, de ressentir l’odeur de l’objet ou de la partie du corps fétiche.

Continuer la lecture