Sextoys bon marché et lingerie coquine, un marché en pleine expansion

Depuis une dizaine d’année, le marché des sextoys et de la lingerie coquine est en pleine expansion. Encore plus ces derniers temps avec la Covid et ses périodes de confinements. Il faut dire que les Français ont pris conscience de leur sexualité et en profitent. 

marché-sextoys-stimuli-insolite-2

Si il était habituel que les hommes soient associés aux sex toys, les femmes ont bien pris leur revanche aussi. Plus de deux tiers des femmes âgées de 30 à 39 ans avaient utilisé un sextoy au cours de leur vie. Dans une moindre mesure, 30 % des femmes âgées de 60 ans à 69 ans avaient fait l’expérience de ce type d’objet. On découvre donc avec surprise (ou pas) que les hommes ne sont pas les seuls acheteurs et consommateurs sur le marché du plaisir. 

 

Exit les tabous

Si avant on pouvait avoir honte d’acheteur un masturbateur ou un vibromasseur, les temps ont bien changé. Il est bien loin le temps où l’on se cachait pour entrer discrètement dans le sex-shop de la ville ! Maintenant, on assume et parfois même, on le revendique. Et avec les sex shops en ligne, il est facile de se commander vite fait un petit vibro ou son kit de bondage pour débutant. Même Amazon le fait ! L’historienne des sexualités Virginie Girod l’affirme : « les sextoys se sont complètement démocratisés. Depuis quelques années, ils ne sont plus du tout perçus comme quelque chose de honteux, mais plutôt comme un objet ludique et banal. »

Grâce à la démocratisation de la sexualité, on peut enfin se faire vibrer avec des sextoys et de la lingerie coquine sans en rougir de honte (mais seulement de plaisir). Plus de restriction à la jouissance, bien au contraire. Il devient normal de prendre son pied, que ce soit pour l’homme ou pour la femme. De nombreux sites d’ailleurs donnent des conseils, expliquent les nouvelles normes, proposent de nouvelles positions à essayer en couple, … Bref, tout est à porter de main en un clic. On retrouve un esprit un peu plus fantasque et libertin. Et surtout, l’orgasme féminin est à l’honneur ! 

 

jouets-sexuels-stimuli-insolite

 

Des attentes mieux cernées et exprimées

Si 39% des femmes n’osent encore pas dire ce qu’elles préfèrent à leur conjoint, ce n’est pas pour autant qu’elles ne commandent pas en ligne le dernier vibromasseur capable de les amener à la jouissance en moins de 5 minutes. De plus, si elles sont encore timides en matière de communication, 92% d’entre elles en 2021 disent avoir déjà eu un orgasme avec leur conjoint. Encourageant ! 

Surtout qu’elles prennent aussi leur plaisir en main et naviguent sur Internet pour trouver toujours plus d’objets capables de les faire vibrer en solitaire. En effet, 49% des françaises ont déjà utilisé un sextoy en 2019 (étude Ifop Dorelstore), contre 37% en 2012, 14% en 2009 et à peine 9% en 2007. Les chiffres étaient également édifiants en ce qui concerne la gent masculine avec 47% d’utilisateurs en 2017 contre 10% en 2007. Eh oui quand même…

Osant outrepasser les anciennes frontières imposées, hommes et femmes échangent plus facilement sur leurs envies et leurs attentes. Les femmes expriment leur désir et les hommes sont plus à l’écoute. Le partage est souvent le secret de la réussite d’un bon coït, et ce, quel que soit l’âge des personnes actives sexuellement. 

plaisir_feminin_stimuli-insolite

 

Une sexualité qui explose depuis la Covid-19

Si la sexualité des Français était plutôt en pleine expansion en 2019, celle-ci a carrément explosé depuis la pandémie et ses confinements. Les sex shop en ligne et les sex shop pas chers ont fait un boom gigantesque avec le coronavirus. Enfermés chez soi, il fallait bien s’occuper. Isolés du reste du monde et confinés, il fallait bien commander ! Les couples et autres âmes solitaires ont donc profité de l’enfermement pour se jeter sur les sex toys. Masturbateurs, vibromasseurs, autres sextoys, lingerie coquine et divers accessoires sexuels ont vu leur marché littéralement exploser ! Eh oui, quitte à rester en tête à tête avec l’autre ou soi même, autant en profiter et se faire plaisir. Ne rien branler (à part soi même) peut avoir du bon !

La Covid 19 a au moins eu cet effet positif : permettre à chacun de se découvrir et de découvrir l’autre en matière de plaisir et de désir sexuel.

Grâce à Internet, il est facile de nos jours de découvrir un petit sex shop en ligne qui propose des sextoys pas chers mais pour autant très efficace. 

Certains ont d’ailleurs plus de succès que d’autres comme le très célèbre Womanizer, qui revient dans les têtes de classement chaque année. Ce stimulateur clitoridien commercialisé par le groupe allemand Wow Tech aurait atteint le chiffre impressionnant de +185% de ventes supplémentaires. Cela représente un peu plus de 4 millions de petits joujoux sexuels vendus. Vertigineux. 

Et que dire de la star des sextoys chez Dorcel dont les ventes ont été augmentées de 153% sur l’Hexagone ! Ou encore du fameux We Wibe, lui aussi en tête des classements de l’orgasme féminin ces dernières années, qui a vu ses ventes augmenter de 113% en France l’année dernière et de 40% dans le monde. Les objets connectés de Wow Tech ont décidément la côte. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *