Oculolinctus : et si on vous léchait le globe oculaire ?

Le Japon sait nous offrir toujours plus de tendances surprenantes, comme le fellaporte. Cette fois-ci, c’est l’oculolinctus ! Une petite léchouille du globe oculaire, ça vous tente ? 

oculolinctus-stimuli-insolite-2

« T’as de beaux yeux tu sais » est peut-être une des phrases d’accroches qui pourrait devenir très populaire au pays du Soleil Levant. Là-bas, pour certains, mieux qu’une fellation, un bon léchage de globe oculaire stimule la libido. Cependant, cette pratique n’est pas sans incidence…

 

L’oculolinctus ou « eyeball licking », une mode au Japon

C’est encore une fois de plus, ce pays qui aime des pratiques sexuelles étranges, qui nous en propose une nouvelle. Enfin pas si nouvelle que cela puisqu’elle date de 2010. Très populaire chez les jeunes ados, elle consiste à ouvrir un oeil et à y passer doucement sa langue. Le but étant de toucher le globe oculaire. Il est primordial bien sûr de bien tenir la paupière sous peine de voir celle-ci se refermer automatiquement. Et on le comprend, on ferait sûrement pareil. 

Si cela peut paraitre original, il faut cependant prendre en compte une dimension médicale car l’oculolinctus a quelques inconvénients…

 

Se faire lécher la cornée ? À vos risques et périls

Cette pratique sexuelle est considérée comme dangereuse, aussi surprenant que cela puisse paraitre. Mais quand on y réfléchit bien, c’est logique. Les yeux sont des zones très sensibles et sujettes à de nombreuses infections. 

C’est pourquoi avec cette tendance, vous risquez une belle conjonctivite ou une irritation, ou encore d’autres petits désagréments qui vous gratteront l’œil. Pas de quoi devenir aveugle mais … quoique. C’est pourquoi vous êtes susceptible de voir des jeunes japonais-es se balader avec un coton sur l’oeil suite à une infection. 

 

lechage-globe-oculaire-stimuli-insolite

 

Comment cette pratique sexuelle a-t-elle été découverte ? 

Eh bien, c’est justement à cause de tous ces jeunes ados qui se sont mit à avoir un bandeau ou un coton sur l’oeil. Les adultes ont commencé à se poser des questions et ont découvert le pot aux roses. L’oculolinctus ou « eyeball licking » n’est pas nouvelle mais on ne sait pourquoi elle a refait surface. Associée au SM pour son côté passif/actif, on se demande bien quelle sera la prochaine mode ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.