Un long discours vous excite ? Vous êtes peut-être laliophile…

En ce moment avec le Covid-19, vous êtes en excitation sexuelle totale très régulièrement. Pourquoi ? Pour les longs discours du Président à la télévision par exemple. Vous êtes peut-être un laliophile. 

discours-laliophile-stimuli-insolite

Ne cherchez pas dans le dictionnaire, vous ne trouverez pas sa définition. Pourtant le mot laliophilie existe bien, et ses adeptes aussi. Pour résumer, un laliophile est une personne qui ressent une grande excitation sexuelle à l’écoute d’un long discours. Autant dire que le monde de la Culture doit en être rempli ! Et ce n’est pas la plus surprenante des attirances sexuelles…

 

Le laliophile, adepte des discours publics

Rater un discours public ? Impensable ! Encore mieux s’il dure. Plus c’est long, plus c’est bon. L’excitation sexuelle ressenti chez la personne laliophile à ce moment là est tellement intense que l’orgasme qui suit derrière est souvent incroyable et sans égal. Alors tout est bon à prendre : inaugurations, remerciements, vœux annuels, déclarations, speechs publics, … Faites votre choix, la liste est longue.

discours-macro-laliophile-stimuli-insolite

 

Une origine inconnue

Cette étrange obsession ne trouve pas vraiment d’explications pour en comprendre la source. Cela a peut-être un lien avec l’enfance mais rien n’est prouvé. On ne connait pas non plus de fétichiste se déclarant laliophile. Même si elle existe réellement. Par contre, à l’inverse, on trouve  bon nombre de personnes qui font de (trop) longs discours pour nourrir ce stimuli insolite.

D’ailleurs, pour comprendre comment marche l’excitation sexuelle, à défaut d’en connaître la cause, voici quelques explications. 

Et bien les zones de la raison, de la conscience s’éteignent peu à peu sous l’effet de l’excitation… L’imaginaire va bâtir un univers nouveau qui s’éloigne de la conscience, de la morale, du temps et va tout d’un coup créer des ponts entre soi et l’autre. Les répercussions dans le corps se font sentir. Le sexe de l’homme entre en érection, les lèvres et le clitoris de la femme gonflent et le vagin se lubrifie.

Le désir passe par des canaux différents chez l’homme et la femme. Pour l’un, cela se manifeste de façon externe, et pour l’autre, de façon interne. C’est pour cela que la femme est plus centrée sur l’imaginaire, car elle doit déjà imaginer comment fonctionne son propre plaisir. 

D’ailleurs, on confond souvent désir et excitation sexuelle. Pourtant, là aussi on peut faire se même distinguo. Le désir est à l’origine de l’excitation sexuelle, c’est l’envie, le fantasme. C’est plus psychologique. Alors que l’excitation sexuelle est plus physique, plus charnelle. Et les zones érogènes sont à pour stimuler ce désir et accroitre cette excitation sexuelle. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *